Saudade
Poésie érotique - Poèmes SM
Écrit par Miriam   
Le sol est odorant des alarmes versées.
Voici l'objet courbé dont les blancheurs bercées
Ont ranimé l'œil fauve et le cruel amour
Du Maître de Céans pour Son humble labour.

Être ébauché par la débauche ou les douleurs;
Le corps tout allumé de cuisantes couleurs,
Les pas épouvantés, la bouche frémissante,
Une âme enfiévrée, égarée, gémissante.

L'azur est débordant du flot de Vos sévices.
Voici Votre putain, prête à tous les services,
Pour raviver en Vous l'errance du désir;
Béance avide aux creux comblés; sans fin, gésir.

Être échoué, sur les chemins de son désordre,
La chair tordue d'instinct entre Vous plaire ou mordre,
La voix perdue, sous le torrent de pleurs si doux,
Et le cœur déchiré de plaisir, de dégoût.

L'air est éclatant d'enivrer notre abîme
Voici nos mains, nos sangs mêlés, notre dîme,
Le prix de nos serments, notre aveu d'absolu,
Et l'univers enfin, étriqué, dissolu...
 

Animé par Joomla!. Valid XHTML and CSS. Created by Miriam Blaylock.